Longtemps, j'ai hésité à faire de la blanquette! Je me souvenais d'un truc gélatineux baignant dans une sauce farineuse qui colle au palais, avec un petit gout de crème citronnée, voire rance.....bref, rien d'attrayant!! Et puis, je me suis dit que fait soi même, c'est peut-être meilleur, ou en tout cas, on peut l'arranger à sa sauce pour que ce soit meilleur justement!! J'ai regardé ce qui se faisait et ma première initiative a été de zapper l'étape bouillon. Pour moi, un bon plat mijoté, avec du goût, passais forcément par l'étape: je fais revenir ma viande et je déglace....on est d'accord, ce n'est pas forcément vrai, mais bon, c'était mon idée!! Ah oui, et quand je choisis ma viande, je ne prends pas exclusivement du veau "à blanquette" qui est souvent grasse mais je fais un mélange: épaule, tendron (plus gras mais très gouteux), poitrine....Après c'est toujours et encore à l'instinct, rien de bien précis, faut goûter, rectifier et surtout, surtout, prendre son temps!!! En général je m'arrange pour préparer la blanquette la veille, de la faire mijoter au moins une heure et demi avant de la laisser reposer toute la nuit et de reprendre le mijotage encore une bonne heure le jour du service!!! Habituellement, je lie la sauce très classiquement, avec un jaune d'œuf, de la crème, et citron.....cette fois j'ai oublié le citron parce qu'un nouvel ingrédient s'est noyé dans ma marmite: une gousse de vanille!! C'est connu la blanquette à la vanille, c'est presque un classique maintenant mais pour nous, c'était une première d'emblée confirmée: tout le monde a aimé ce petit goût difficile à définir, pas entêtant du tout mais qui apporte son petit plus, qui fait que toutes les mains se tendent vers le pain pour saucer.....une vraie réussite!!


IMG_1148

BLANQUETTE DE VEAU A LA VANILLE

- 600g de veau
- 2 oignons cloutés de clous de girofle
- un petit verre de vin blanc
- 4 carottes
- 200g de champignons de Paris
- 1 gousse de vanille fendue
- 2 càs de farine
- 20 cl de crème
- 1 jaune d'oeuf
- sel, poivre, 1 càc de fond de veau, huile


LA VEILLE:

* Faire revenir les morceaux de viande dans une cocotte huilée jusqu'à belle coloration. Réserver.
* Faire colorer de même les oignons.
* Remettre la viande dans la cocotte débarassée du surplus de graisse, saupoudrer de farine et déglacer au vin blanc en détachant bien les sucs de cuisson.
* Recouvrir la viande d'eau, y ajouter la gousse de vanille fendue et grattée, le sel, le poivre.
* Y plonger les carottes coupées en larges rondelles et les champignons de Paris émincés.
* Laisser mijoter 1h30 à couvert.

LE JOUR DU SERVICE

* Remettre la cocotte à feu doux pendant au moins 45 min.
* Rectifier l'assaisonnement et l'épaisseur de la sauce: Si la sauce paraît trop liquide, laisser mijoter, voire "petit bouillonner" à découvert encore une demi heure. Attention, le jaune d'oeuf va lier cette sauce et l'épaissir légèrement.
* Juste avant de servir ( ce qui signifie que votre accompagnement est prêt), battre le jaune d'oeuf avec la crème et le fond de veau.
* Hors du feu, verser ce mélange dans la cocotte et remuer pour rendre la sauce homogène.
* Servir immédiatement!! (avec du riz basmati ou des pommes de terre vapeur par exemple)


IMG_1157   


IMG_1150    

Comment ça, vous n'êtes pas encore inscrit à la newsletter???