Pour tout vous dire, j'ai failli appeler cette brioche "Kouglof orange/chocolat", mais bon, par respect pour nos amis alsaciens, je peux comprendre qu'un kouglof (quelque soit son orthographe, d'ailleurs) comprend des raisins secs et non des pépites de chocolat et des zestes d'orange.......Bah oui, tout comme je n'admets pas qu'une quiche soit disant lorraine se couvre de gruyère (euh si, en fait, ça ne me dérange pas parce que c'est bon.....n'empêche que dans la vraie quiche lorraine, y a pas de gruyère ou autre fromage, qu'il fût dit, mais bon, c'était pour l'exemple...). Et puis de toute façon, si vous voulez voir un vrai kouglof, j'en ai 2 à vous proposer: le sucré ici et le salé . Alors pourquoi j'ai été tentée de l'appeler "kouglof" cette brioche?? Tout simplement parce que le recette de base est la même et je l'ai cuite dans The moule alsacien, voilà....


IMG_2047


- 500g de farine (T45 ou gruau)
- 8g de sel
- 75g de sucre
- 2 oeufs
- 250ml de lait
- 1 sachet de levure déshydratée
- 125g de beurre
- le zeste d'une orange (non traitée)
- une belle poignée de pépites de chocolat


* Faire gonfler la levure dans le lait tiédi avec une càs de farine pendant un petit 1/4 d'heure
* Dans le bol du robot, mettre la farine, le sel, le sucre, les oeufs, les zestes finement coupés et le lait "levuré".
Laisser pétrir jusqu'à l'obtention d'un pâton.
* Ajouter alors le beurre coupé en dés et pétrir de nouveau vit 2 jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois (ça peut prendre 15 à 20 minutes, ne pas rajouter de farine!!!) .
* Laisser lever environ 2 heures (que la pâte double de volume).
* Déposer la pâte sur un plan légèrement fariné, l'étendre, la parsemer de pépites de chocolat et pétrir de nouveau rapidemant à la main afin de bien répartir les pépites.
* Mettre la pâte dans le moule à kouglof beurré et la laisser lever une petite heure avant d'enfourner pour 45 minutes à 180°C.
* Démouler sur une grille et saupoudrer de sucre glace.

IMG_2044

IMG_2042